15 49.0138 8.38624 1 1 8000 1 http://www.colline-jarret.fr 300 1

Les orientations

En 2018, l’agence d’urbanisme Urban Act travaille sur des propositions pour améliorer le cadre de vie et l’ouverture des quartiers sur la ville, en commençant par les grandes priorités, appelées « orientations ». Elles vous sont présentées dans cet article. Elles vont encore évoluer grâce à vos réactions et à celles des partenaires et des financeurs, mais aussi les vôtres.
Alors laissez votre commentaire en précisant dans quel quartier vous habitez ou travaillez (Frais Vallon, la Rose, Petit Séminaire).

 

Orientation n°1 : Rénover et diversifier l’habitat

Une des priorités : améliorer les conditions de vie des habitants dans le quartier, notamment en réhabilitant des bâtiments.
L’objectif est aussi de changer l’image des quartiers et de donner à de nouveaux habitants l’envie de venir s’installer.

RÉHABILITER des immeubles de logement social

Exemple de réhabilitation lourde de la Tour Bois le Prètre en région parisienne

Avec par exemple :

– rénovation énergétique : isolation des murs et des fenêtres, changement du système de chauffage
– rénovation de façades, de cages d’escalier…
– dans certains cas, amélioration/adaptation de

l’intérieur des logements

Toutes les réhabilitations n’auront pas lieu en même temps : les travaux seront programmés en fonctions de plannings opérationnels.

 

RÉSIDENTIALISER

La résidentialisation, c’est quoi ?

Aujourd’hui, les espaces extérieurs des quartiers d’habitat social appartiennent au bailleur. La résidentialisation consiste à les dissocier, pour avoir deux types d’espaces :
• les espaces privés, en pied d’immeuble : ils sont gérés par le bailleur et bénéficient aux habitants de la résidence, qui paient les charges d’entretien, comme dans une copropriété privée
• les espaces publics du quartier (squares, rues, places publiques…) : ils sont confiés à la métropole ou à la ville. Ils sont ouverts à tous. Leur entretien est assuré par les impôts de tous.

Un exemple de résidentialisation : amélioration des pieds d’immeuble

Améliorer le fonctionnement des résidences en intervenant sur les espaces extérieurs des bâtiments, par exemple :
– création d’espaces verts en pieds d’immeuble
– amélioration des cheminements piéton
– création ou amélioration d’aires de jeux…

 

DÉMOLIR une partie des immeubles

– quand les immeubles sont en trop mauvais état ou trop coûteux à réhabiliter
– pour ouvrir des vues, qui permettront de mieux se repérer et de mieux circuler dans le quartier
– pour reconstruire des immeubles aux formes plus variées : des bâtiments plus petits et plus faciles à gérer

 

CRÉER UNE NOUVELLE OFFRE DE LOGEMENTS

 

Orientation n°2 : Apaiser le trafic routier et améliorer l’accès aux transports en commun

Dans ce secteur où la circulation est souvent saturée, un enjeu sera d’apaiser le trafic et de réorganiser la circulation. Il s’agira également de développer l’offre de transports en commun pour mieux connecter les quartiers à l’ensemble de la Métropole.

 

RÉAMÉNAGER les pôles d’échanges de Frais-Vallon et de la Rose

Le métro Frais Vallon devrait être intégré à un pôle d’échanges pour permettre de passer facilement d’un mode de transport à un autre (métro, bus, Bus à Haut Niveau de Service, car métropolitain, vélo…).

À la Rose : agrandissement du parking relais et plus tard amélioration de la gare routière, pour mieux la relier aux quartiers environnants.

 

Station La Rose

Exemple : gare routière de Dornbirn (Autriche)

 

FAIRE ÉVOLUER LE RÉSEAU DE BUS

A l’étude, par exemple, la prolongation de la ligne de Bus à Haut Niveau de Service (B3), pour relier le technopôle de Château Gombert à la faculté de Saint-Jérôme.
Mais aussi évolution des lignes de bus existantes : modification de terminus…

PROPOSER D’AUTRES MODES DE DÉPLACEMENT

comme les vélos et des voitures en libre service.

AMÉLIORER LA CIRCULATION GÉNÉRALE ET SÉCURISER LES DÉPLACEMENTS PIÉTONS

Apaiser certains tronçons pour améliorer la vie du quartier, exemple : sur l’avenue de la Rose, pour rendre le noyau villageois plus agréable.

Créer de nouvelles rues dans les quartiers, pour relier les avenues ou mieux desservir les équipements, etc.

Transformer les voies trop routières pour faciliter les déplacements piétons par exemple l’avenue Jean Paul Sartre.

Améliorer la sécurité routière en intervenant sur les endroits dangereux.

 

Orientation n°3 : Reconquérir les espaces publics et les sites naturels

Les quelques espaces réellement publics sont peu accueillants. Le projet visera à créer de nouveaux espaces publics et à améliorer ceux qui existent, pour donner plus de place aux habitants dans leur ville. Un des grands objectifs est aussi de bien relier les différents espaces publics du quartier par des cheminements piétons confortables.
La colline de Frais Vallon et la rivière du Jarret sont deux espaces naturels importants mais peu valorisés. Le renouvellement visera à permettre aux habitants de les utiliser tout en protégeant la biodiversité.

CRÉER DE VÉRITABLES ESPACES PUBLICS

Requalification d’espaces publics

Création d’espaces publics plus structurants à l’entrée des quartiers, par exemple : transformation de la place du marché Frais Vallon en lien avec le pôle d’échanges, et de même, à la Rose, en lien avec l’évolution de la gare routière.

Aménagement de parvis d’écoles ou d’équipements

LA NATURE PLUS ACCESSIBLE

La colline de Frais Vallon doit être protégée, mais sa partie basse pourra accueillir de nouvelles activités, des équipements, par exemple, agriculture, parcours sportifs, jeux dans la pente…
Les espaces boisés ne seront en revanche pas aménagés, pour préserver la faune et la flore.

Mettre en valeur la rivière du Jarret, par exemple en créant une promenade entre la Bégude Sud et l’avenue de la Rose.

Le Jarret aujourd’hui (à gauche) / Un exemple d’aménagement (à droite)

Créer des chemins végétalisés dans les quartiers, entre la colline de Frais Vallon et le Jarret.

Des exemples de réalisations dont s’inspirer ?

Propositions à l’étude

 

Orientation n°4 : Développer les activités économiques, faire évoluer l’offre d’équipements et faciliter l’accès à l’emploi

L’accessibilité du territoire en transports en commun représente un véritable atout pour développer l’activité économique. Le changement d’image passe aussi par des équipements attractifs.
L’objectif est de faire revenir les commerces et d’accueillir de nouvelles activités.

À proximité des pôles d’échanges de Frais Vallon et de la Rose CRÉER DE NOUVEAUX LOCAUX D’ACTIVITÉS, pour accueillir des entreprises sur le territoire.

AMÉLIORER L’OFFRE D’ÉQUIPEMENTS SPORTIFS ET/OU CULTURELS, pour les habitants du territoire et des quartiers environnants.

 

 

Donnez votre avis sur ces orientations !

Ces orientations peuvent encore évoluer pendant plusieurs semaines grâce à vos réactions, à celles des partenaires et des financeurs.
Alors laissez un commentaire, en précisant dans quel quartier vous habitez ou travaillez (Frais Vallon, la Rose, Petit Séminaire).

Partage:
ARTICLE PRÉCÉDENT
Qui imagine et réalise le projet ?
ARTICLE SUIVANT
C’est quoi un PRU ?

5 Commentaires

  • 10 July 2018 à 11 h 09 min

    […] Act fait en 2018 des propositions pour améliorer le quartier, qu’on appelle « orientations« . Les habitants sont invités à donner leur […]

    RÉPONDRE
  • 25 July 2018 à 15 h 40 min
    Penduccio

    Urgent amélioré le trottoir des magasins remplis de nids poules rendu dangereux pour les piétons rue François Mignet la Rose près de la poste.salutations.

    RÉPONDRE
    • 6 September 2018 à 14 h 49 min

      Bonjour, merci pour votre commentaire.
      L’entretien des voiries et trottoirs est géré par la Mairie de secteur à qui vous pouvez signaler les dégradations et dangers (en précisant les emplacements à rénover).
      Nous allons également faire passer l’information à nos interlocuteurs.
      Bien cordialement.

      RÉPONDRE
  • 29 August 2018 à 21 h 34 min
    BELTRA

    Bonjour.
    Le développement du vélo en libre service ( Vélib ) devrait être systématique. Les stations La rose, Frais Vallon, St Juste et Chartreux devrait en être clairement équipé. Le transport le plus rapide à mettre en place.

    RÉPONDRE
    • 6 September 2018 à 15 h 05 min

      Bonjour, merci pour votre commentaire.
      Les stations de vélo en libre service sont gérées par la Métropole Aix Marseille Provence et relèvent d’un plan de transports sur l’ensemble du territoire métropolitain. Une réflexion est en cours pour la mise en place de voitures en libre service à Frais Vallon et dans le cadre du projet de renouvellement urbain, les urbanistes ont pris en compte ces problématiques et proposent des pistes cyclables sur les axes majeurs.
      Nous soulignerons l’importance de cette question à nos interlocuteurs également.
      Bien cordialement.

      RÉPONDRE

LAISSEZ UN MESSAGE

À PROPOS
La compagnie des rêves urbains

La Compagnie des rêves urbains est une association marseillaise spécialisée en médiation et concertation des habitants aux projets d’aménagement.